Université /
/ Paris Seine
Université / / Paris Seine

Notre site sera bientôt disponible sur écrans mobiles. En attendant, merci d’ouvrir cette page sur votre ordinateur.

Département d'Études Doctorales

Le département d’études doctorales est composé des trois écoles doctorales de l’Université Paris Seine : l’école doctorale Droit et Sciences Humaines (DSH), l’école doctorale Sciences et Ingénierie (SI) et l’école doctorale Économie, Management, Mathématiques et Physique de Cergy (EM2P). Ces écoles doctorales regroupent de nombreux laboratoires de recherche dont les thématiques diverses sont complémentaires et répondent aux besoins actuels d’avancées scientifiques.

En savoir plus

Écoles doctorales

École doctorale Droit et sciences humaines – ED n° 284

L’école doctorale Droit et sciences humaines (DSH) accueille, forme et encadre les doctorants en leur permettant d’être dirigés dans leur recherche par des enseignants-chercheurs de renommée nationale et internationale et publiant régulièrement dans les plus grandes revues des disciplines concernées.

Elle est pluridisciplinaire et regroupe les disciplines du droit, des sciences politiques, des lettres, des langues, de l’histoire, de la géographie, et des sciences de l’éducation. Les études doctorales se répartissent en dix spécialités.

École doctorale Sciences et Ingénierie – ED n° 417

L’école doctorale Sciences et ingénierie est pluridisciplinaire (physique, chimie, biologie, sciences de l’ingénieur, sciences de la terre et de l’univers, sciences et technologies de l’information et de la communication).

Physique, chimie, sciences du vivant, sciences de la terre, sciences pour l’ingénieur, l’école doctorale Sciences et ingénierie de l’université de Cergy-Pontoise se place sur un créneau qui combine des aspects fondamentaux et leurs applications, dans le domaine des sciences de la matière, du vivant, de la terre, et des sciences pour l’ingénieur.

Ses compétences scientifiques portent sur les thématiques suivantes :

  • Physique théorique et modélisation, physique des matériaux et des surfaces
  • Astrophysique de laboratoire et observationnelle, géodynamique, physico-chimie de la terre et des planètes
  • Traitement des images et du signal, communications numériques, cognitique, informatique, architecture de systèmes de traitement de l’information
  • Conception de circuits intégrés monolithiques micro-ondes, mesure et caractérisation micro-ondes, simulation électromagnétique, modélisation de composants nouveaux
  • Biochimie des relations matrice extracellulaire-cellules, synthèse organique et chimie organométallique, physico-chimie des interfaces, synthèse et physico-chimie des macromolécules
  • Matériaux et sciences des constructions
  • Traitement de l’information et multi-capteurs
  • Intégration en électronique de puissance et matériaux
  • Systèmes d’énergie pour les transports et l’environnement

École doctorale Économie, Management, Mathématiques et Physique – ED n°405

L’école doctorale est pluridisciplinaire et coaccréditée avec l’ESSEC. Elle est commune aux laboratoires et AGM, THEMA et LPTM de l’université de Cergy-Pontoise (UCP) et au centre de recherche de l’ESSEC.

Le corps professoral de l’école doctorale est constitué d’enseignants qui sont aussi des chercheurs passionnés, renommés au niveau international et publiant régulièrement dans les meilleures revues d’économie, de finance ou de mathématiques. Les laboratoires THEMA et AGM sur lesquels s’appuie le programme doctoral figurent tous les deux parmi les 10 meilleurs centres de recherche en France, respectivement, en économie et en mathématiques.
Les programmes d’enseignement et de recherche sont variés et en prise directe tant avec les problèmes les plus pressants des sociétés contemporaines qu’avec les développements les plus avancés de la recherche.

Les spécialités doctorales :

  • Mathématiques, laboratoire AGM
  • Sciences économiques, laboratoire THEMA
  • Sciences de gestion, laboratoire THEMA
  • Sciences de gestion, centre de recherche ESSEC
  • Physique, laboratoire LPTM

Laboratoires de recherche

Matériaux, molécules, bio-ingénierie

Équipe de recherche sur les relations matrice extracellulaire-cellules – ERRMECe
UCP

Directeur : Olivier Gallet
olivier.gallet@u-cergy.fr
01 34 25 65 99

L’unité ERRMECe (Équipe de recherche sur les relations matrice extracellulaire-cellules) étudie les interrelations qui s’établissent entre les cellules et leurs différents environnements (de type naturels : matrice extracellulaire, biofilms, microenvironnement, matériaux… ou artificiels : surfaces, matériaux de synthèse, biomatériaux…). Les approches sont abordées sous des angles moléculaires, supramoléculaires et cellulaires.

ERRMECe regroupe des biochimistes, des biologistes cellulaires, des physiologistes, des microbiologistes, des physico-chimistes et fédère ces différentes compétences au niveau tant fondamental qu’appliqué dans l’étude des interactions environnement cellulaire / cellules dans le cadre de pathologie, d’élaboration de matériaux et biomatériaux innovants, de process industriel ou de préservation du patrimoine.

3 axes de recherche
Mec-uP : Matrice extracellulaire, comportement cellulaire et physiopathologie
BioSan : Biomatériaux pour la Santé
BCMI : Biofilm et Comportement Microbien aux Interfaces

Géosciences et environnement Cergy – GEC
UCP

Directeur : Bertrand Maillot
bertrand.maillot@u-cergy.fr
01 34 25 73 59
Plus d’infos

Le laboratoire GEC (Géosciences et Environnement Cergy) a une mission de recherche et d’enseignement dans le domaine des sciences de la Terre avec deux points forts en tectonique – géodynamique et en pétrophysique – géomécanique, et dans le domaine de l’environnement.

Notre spécificité est notre approche multi-échelles de la déformation et de l’altération au sens large des roches, qui va du terrain et de l’analyse de structures géologiques à grande échelle jusqu’à l’étude quantifiée des microstructures de roches en passant par la modélisation et la mesure physique en laboratoire.

Mécanique et matériaux du génie civil – L2MGC
UCP

Directeur : Vladimir Georgescu
vladimir.georgescu@u-cergy.fr
01 34 25 65 46
Plus d’infos

L’équipe développe ses activités dans le domaine du génie civil sur des problématiques liées à l’optimisation des matériaux et au comportement des structures et des ouvrages. Les approches utilisées conjuguent à la fois des études expérimentales et des travaux de modélisation, allant de l’échelle microstructurale à l’échelle macrostructurale et couvrant aussi bien les aspects physico-chimiques que mécaniques et les problèmes de couplages thermohydromécaniques.

Le L2MGC est l’un des 4 laboratoires constituant l’Institut des matériaux, structure fédérative de recherche et participe activement à la chaire.

Constructions, matériaux et innovations
Thème 1 : Microstructure, durabilité et formulation des matériaux cimentaires
Thème 2 : Comportement mécanique et thermique des matériaux et structures du génie civil

Laboratoire analyse et modélisation pour la biologie et l’environnement – LAMBE
UCP

Directrice : Jeanine Tortajada
jeanine.tortajada@univ-evry.fr
01 69 47 76 58

Ses thèmes de recherche concernent principalement la structure / réactivité de biomolécules, l’interaction des assemblages moléculaires complexes, la réactivité aux interfaces dans l’environnement et les matériaux polymères aux interfaces. Il est composé de 4 équipes de recherche.

Laboratoire de chimie biologique – LCB
UCP

Directeur : Thierry Brigaud
thierry.brigaud@u-cergy.fr
01 34 25 70 66
Plus d’infos

Le Laboratoire de chimie biologique (LCB) regroupe des chercheurs sur la thématique générale des biomolécules pour les sciences de la vie et le diagnostic moléculaire (peptides, glycopeptides, fluoropeptides, nucléosides, composés organofluorés, glycosides, etc.). La spécialité du LCB (ex SOSCO) concerne la synthèse, la caractérisation et l’évaluation de ces biomolécules, ainsi que la mise au point de nouvelles méthodologies, en particulier celles respectueuses de l’environnement.

Sous l’impulsion du professeur Anna Maria Papini (ANR chaire d’excellence 2009), les universités de Cergy-Pontoise et de Florence (Italie) ont signé une convention qui associe le LCB et le laboratoire PeptLab (Florence). Les objectifs de ce partenariat sont de promouvoir le développement de projets de recherche, de favoriser la mobilité des doctorants et des chercheurs, de mettre en commun les compétences et d’optimiser l’utilisation de l’instrumentation scientifique.

Atomes et molécules en astrophysique – Lerma
UCP

Référent UCP : François Dulieu
Francois.dulieu@u-cergy.fr
01 34 25 70 96
Plus d’infos

Comment se forment les molécules qui composent notre Univers ?
C’est pour répondre à cette question que nous fabriquons et réalisons des expériences d’astrophysique de laboratoire qui simulent les conditions extrêmes (notamment froides : –263 °C) de ces milieux.

Nous utilisons les techniques et savoirs de physique atomique et moléculaire, de physique des surfaces, que nous appliquons aux problématiques de l’astrophysique, pour mettre à jour et étudier de nouveaux processus comme la synthèse des molécules primordiales, la diffusion sur des surfaces froides ou la ségrégation isotopique.

Le Lamap est la composante cergyssoise de l’unité mixte de recherche LERMA2 (Laboratoire d’Étude du Rayonnement et de la Matière en Astrophysique et Atmosphères), regroupant l’Observatoire de Paris, l’UCP, le CNRS, l’UPMC et l’ENS Paris.

Laboratoire de Physique des Matériaux et des Surfaces – LPMS
UCP

Directeur : Karol Hricovini
karol.hricovini@u-cergy.fr
01 34 25 70 29
Plus d’infos

Le Laboratoire de physique des matériaux et des surfaces (LPMS) a une longue expérience en spectroscopie de photoélectron, et dans le domaine de la structure électronique, du magnétisme. Le LPMS développe des collaborations étroites avec les synchrotrons européens (Elettra, SLS, SOLEIL, Max-lab). LENSIS apporte une d’expertise en spectroscopie de photoélectron pour l’étude des surfaces, la détermination expérimentale des structures de bandes et la chimie de surface en utilisant le rayonnement synchrotron et des techniques de spectroscopies de laboratoire.

Structure électronique et atomique des matériaux pour des applications en spintronique
Semi-conducteurs magnétiques dilués (DMS) : germanium dopé par Mn Oxydes magnétiques de métaux de transition. La1-xSrxMnO3, Fe3O4, matériaux
Multiferroïques (Fe3O4/BaTiO3)
Isolants topologiques

Laboratoire de Physicochimie des polymères et des interfaces – LPPI
UCP

Directeur : Frédéric Vidal
frederic.vidal@u-cergy.fr
01 34 25 70 52
Plus d’infos

Le Laboratoire de Physicochimie des polymères et des interfaces (LPPI) résulte de la fédération de chimistes et de physico-chimistes des polymères, d’électrochimistes, de chimistes inorganiciens et de physiciens des surfaces et des interfaces.

Une spécificité du LPPI est de conduire des projets depuis la synthèse des matériaux polymères jusqu’à l’élaboration et à l’étude de dispositifs variés, en caractérisant leurs performances et leur fiabilité. Cette démarche constitue un point-clé pour le transfert de la recherche du laboratoire vers les diverses unités de développement partenaires.

Les activités de recherche du laboratoire sont structurées autour de 3 thématiques.
Matériaux structurels polymères, hybrides et interfaces
Matériaux fonctionnels polymères pour le stockage et la conversion de l’énergie
Matériaux « stimulables » et transducteurs

EBInnov®
EBI

Directeur : Yoann Tiger
y.tiger@ebi-edu.com
01 30 75 59 22
Plus d’infos

Biologie moléculaire
Traçage et production de protéines recombinantes
Optimisation de la production de deux formes recombinantes de la TEV protéase
Optimisation de la production de la TEV protéase à l’Échelle fermenteur

Formulation et évaluation sensorielle
Optimisation des conservateurs dans les formes topiques Ecocert
Développement de formules vecteurs de probiotiques
Développement du Kit référentiel en analyse sensorielle « EBI Touch »

Génie industriel
Étude de l’impact des conditions opératoires du séchage par pulvérisation sur la fonctionnalité de poudres protéiques d’origine animale et végétale
Modélisation d’écoulements environnementaux, biologiques et industriels
Modélisation de la dispersion de contaminants

Microbiologie
Biodégradation en continu des COV par bioréacteur « air-lift »
Analyse physiologique et génomique des microorganismes intervenant dans la biodégradation des COV
Biodégradation d’effluents industriels en bioréacteur

Technologies et systèmes d'information

Équipes traitement de l’information et systèmes – ÉTIS
UCP / ENSEA

Directeur : Mathias Quoy
01 30 73 66 10
Plus d’infos

ETIS est la principale UMR dans le domaine des sciences et technologies de l’information sur le site de Cergy et dans le nord-ouest de l’Ile-de-France. ETIS mène des recherches théoriques et expérimentales pour concevoir et optimiser des systèmes de plus en plus complexes, et des méthodes d’apprentissage pour les systèmes intelligents qui doivent être flexibles et adaptatifs. Ces travaux débouchent également sur des avancées technologiques dans les domaines des télécommunications et de la santé.

Thématiques de recherche
Indexation de données multimédia et intégration de données
Imagerie
Communications numériques
Neurocybernétique
Systèmes sur pucereconfigurables

Domaines d’application
Fouille de données
Robotique interactive et autonome
Radio intelligente et green
Fiabilité des systèmes électroniques et de stockage
e-Santé

Principaux équipements et offres de service
Plateforme robotique : Tino et Berenson
Plateforme silicium intelligent : prototypage de systèmes sur puce
Plateforme RF : étude et prototypage de solution SDR (BF à 30GHz)
Plateforme conso : développement de modèle de consommation de système électronique
Plateforme logicielle RETIN : étude et développement de systèmes de recherche multimédia
30 serveurs de calculs et données

Avancées scientifiques majeures
Codes correcteurs LDPC non-binaires et algorithmes de décodage associés
Méthode d’imagerie (médicale et industrielle) basée sur l’exploitation du rayonnement diffusé par effet Compton
Modélisation bio-inspirée des processus cognitifs pour les tâches de navigation, planification et interaction robotique
Architecture reconfigurable permettant l’exécution de threads logiciels et matériels

Quelques chiffres sur la période 2009-2013
13 contrats de subvention suite à des réponses à des appels d’offres (pour un montant total de 1 895 K€).
12 contrats de collaboration ou prestation avec des industriels (pour un montant total de 1178 K€) – Thales, Samsung-UK, STMicroelectronics, Sagem, Orange, …
8 contrats de collaboration ou prestations avec des établissements publics (pour un montant de 325 K€)
Production scientifique sur 5 ans : 149 journaux, 6 brevets et 445 conférences

Systèmes et applications des technologies de l’information et de l’énergie – SATIE
UCP

Directeur : Pascal Larzabal pascal.larzabal@satie.ens-cachan.fr 01 47 40 21 16 Plus d’infos

Le laboratoire SATIE (Systèmes et Applications des Technologies de l’Information et de l’Energie) est un laboratoire de recherche en sciences appliquées, qui se consacre aux systèmes et applications des technologies de l’information et de l’énergie.

C’est une unité mixte de recherche du CNRS (UMR 8029) qui compte 90 chercheurs et permanents et 80 doctorants provenant de l’Ecole Normale Supérieure de Cachan, du CNRS, du CNAM de Paris, de l’université de Cergy-Pontoise (UCP), des universités de Paris-Ouest, Paris-Est Créteil et Paris-Sud et de l’Institut français des sciences et technologies des transports, de l’aménagement et des réseaux (IFSTTAR). Les champs scientifiques du SATIE sont ceux de l’electrical engineering et de la physique appliquée, de la physique des systèmes et des biomicrosystèmes.

Le SATIE est organisé en 2 pôles de recherche forts et identifiés:
Le pôle CSEE (Composants et Systèmes pour l’Energie Electrique)
Le pôle SIAME (Systèmes d’Information et d’Analyse Multi-Echelles)

Laboratoire en génie informatique
EISTI

Directeur : Hubert Kadima
hk@eisti.fr
Plus d’infos

Modélisation, conception et vérification formelle des systèmes complexes à base de composants (distribués, mobiles, temps réels et hybrides) et applications aux systèmes mécatroniques, automobiles, aéronautiques et télécommunications
Architectures des systèmes distribués et parallèles
Diagnostics des systèmes et génération automatique des tests
Métamodelisation et intégration des modèles formels et semiformels
Conception des systèmes à base de composants sûrs de fonctionnement
Ingénierie des connaissances et applications

Laboratoire QUARTZ
SUPMECA / ENSEA / EISTI

Le LISMMA (EA-2336), ECS-Lab (EA-3649) et le L@RIS respectivement rattachés à SUPMECA, l’ENSEA et l’EISTI, fusionnent en un laboratoire unique : le laboratoire QUARTZ EA 7393. L’ECAM-EPMI et l’Université Paris 8 sont membres associés.

La complémentarité des équipes de recherche de ce nouveau laboratoire permettra de mieux répondre aux attentes scientifiques et industrielles dans le domaine des sciences et ingénierie des systèmes complexes.

Politique scientifique
Les thématiques scientifiques traitées par les 5 équipes du laboratoire QUARTZ sont très complémentaires lorsqu’elles sont placées dans le contexte des sciences et de l’ingénierie des systèmes complexes, avec une pluridisciplinarité unique au sein d’un même laboratoire.

Cette nouvelle unité de recherche se positionnera ainsi en laboratoire d’excellence en sciences et ingénierie des systèmes complexes, ce qui permettra de répondre plus largement aux demandes académiques et industrielles.

Elle permet une meilleure réactivité sur des thèmes porteurs, fondamentaux et industriels:

Systèmes complexes, systèmes mécatroniques ;
Cyber Physical Systems (CPS), Internet of Things (IoT), web sémantique ;
Modèles multi-physiques réduit et compacts ;
Sûreté de fonctionnement et reconfiguration dynamique des systèmes ;
Matériaux intelligents…

Pour consulter les publications scientifiques du laboratoire Quartz
archives ouvertes sur Hal

Projets marquants du laboratoire
Le projet CESAL de commandes de vol électriques pour l’aviation légère (ECS-Lab, L@RIS et LISMMA). En collaboration avec SAGEM, Dassault Systèmes, WUILFERT, labellisé par le pôle ASTech
Le projet O2M (Outils de Modélisation Mécatronique) co-labellisé par Mov’eo et System@tic. En collaboration avec Renault, Dassault Systèmes, Valeo…
Le projet AGREGATION (L@RIS et ECS-Lab). Ce projet co-labellisé par les pôles de compétitivité AsTech et Systematic et financé par le Département du Val d’Oise a pour objectif de fournir une boîte à outils «open source» exploitables en mode conversationnel pour la génération d’applications de «contrôle commande de banc d’essais» et la «modélisation multi-physique». En collaboration avec ARION Entreprise, HPC Project, SDI, Scilab.

Modélisation des dynamiques et des interactions, gestion des risques

Théorie économique, modélisation et applications – THEMA
UCP

Directeur : Olivier Donni
olivier.donni@u-cergy.fr
01 34 25 63 73
Plus d’infos

L’unité THEMA (Théorie économique, modélisation et applications) est une unité mixte de recherche spécialisée en sciences économiques et en sciences de gestion placée sous la double tutelle de l’université de Cergy-Pontoise (UCP) et du CNRS.L’activité de recherche s’exerce essentiellement en microéconomie théorique (théorie de la décision, des jeux, du choix social, de l’équilibre général) et appliquée (économie du développement, du travail, de la famille, des transports, de la taxation, de l’éducation, des inégalités, et de la concurrence), en économie internationale (politique monétaire et commerce international), en finance (finance de marché et finance d’entreprise) et en marketing.

L’équipe développe des modèles explicatifs des phénomènes économiques dans ces différents domaines ainsi que les méthodes d’estimation de ces modèles. Les thèmes de recherche sont largement orientés par les questions de politiques économiques.

Analyse, géométrie et modélisation – AGM
UCP

Directeur : Vladimir Georgescu
vladimir.georgescu@u-cergy.fr
01 34 25 65 46
Plus d’infos

L’activité de l’AGM (Analyse, géométrie et modélisation) s’articule, tant au niveau de la recherche que de la formation, autour de thèmes variés en analyse, géométrie, physique mathématique et théories quantiques, probabilités et statistiques ainsi que leurs applications dans la modélisation des phénomènes économiques.

L’unité se structure autour de plusieurs thèmes de recherche :
Analyse des EDP
Analyse et géométrie sur les variétés
Physique mathématique et théories quantiques
Probabilités et statistique mathématique
Algèbre : groupes quantiques et théorie des représentations

Laboratoire Physique théorique et modélisation – LPTM
UCP

Directeur : Philippe Lecheminant
Philippe.lecheminant@u-cergy.fr
01 34 25 75 25
Plus d’infos

Les activités de recherche du Laboratoire de Physique Théorique et Modélisation (LPTM) sont d’ordre théorique: représentation des phénomènes physiques par des modèles mathématiques appropriés, recherche de solutions exactes et de propriétés analytiques et algébriques, étude par simulations et calculs numériques, établissement de résultats en vue de vérification expérimentale. Elles couvrent les domaines fondamentaux de la section 29 du CNU ainsi que ceux qui ont un caractère applicatif interdisciplinaire (matériaux, bio-sciences, éco-systèmes, etc.)

Thème A : Nanophysique, Matière condensée, Systèmes complexes
Systèmes statistiques et transitions de phase, systèmes nanométriques (films, membranes), atomes froids, transport et diffusion, graphène, systèmes semi-classiques

Thème B : Systèmes intégrables
Modèles intégrables quantiques, solutions exactes, fonctions de corrélation statistique exactes, structures algébriques, analyse combinatoire.

Thème C : Modélisation stochastique des grands systèmes
Marche aléatoire en milieu inhomogène et désordonné, Modèles d’interfaces de type SOS, Modèles de génétique (théories du coalescent).

Thème D : Physique théorique pour les biosciences : molécules-macromolécules, matériaux, imagerie médicale

Effets quantiques induits sur les systèmes nanométriques et biologiques par la géométrie, concepts de géométrie locale dans fluides, mousses, assemblages cellulaires, macromolécules, etc., problèmes inverses en imagerie.

Laboratoire en génie mathématique
EISTI

Directeur : Erik Taflin
et@eisti.fr
Plus d’infos

Mathématiques Appliquées à la Finance
Mathématiques Appliquées à la Physique
Recherche en Statistiques et Méthodes d’optimisation pour la simulation numérique

Patrimoines, création et transmission des savoirs, éducation, humanités

Laboratoire de recherche civilisation, identités culturelles, textes et francophonies – AGORA
UCP

Directrice : Isabelle PRAT
Directeur adjoint : Eric VIAL
Responsable administrative : Arkiya TOUADI
administration-agora@ml.u-cergy.fr
01 34 25 60 54

AGORA (EA 7392) est un centre de recherche en Lettres, Sciences Humaines et Sociales qui résulte de la fusion du CICC « Civilisations et identités culturelles comparées » (EA 2529) et du CRTF « Centre de Recherche Textes et Francophonies » (EA 1392). Il réunit, autour de l’analyse des sociétés et de leurs écritures, 74 enseignants-chercheurs et 80 doctorants : historiens, civilisationnistes, littéraires, spécialistes du langage et de la communication, archéologues.

La fusion des deux centres de recherches permet une approche interdisciplinaire qui, tout en respectant les différents outils méthodologiques disciplinaires, débouche sur des combinaisons fécondes et des coopérations novatrices.

AGORA part du postulat que les sociétés, prises comme des synthèses complexes où surgit « l’incertain et le contradictoire » (E. Morin, Introduction à la pensée complexe) ne peuvent être étudiées de façon strictement linéaire et objective. Le regard qui les analyse doit alors considérer le sujet, l’imagination, la création, comme des éléments constitutifs indispensables à leur processus organisationnel.

Cette approche décloisonnée s’organise autour de six thèmes principaux réunissant et faisant dialoguer des spécialistes des civilisations de différentes aires géographiques (Europe, Amériques, Asie) et culturelles (mondes anglo-saxon, hispanique, francophone) de l’histoire de différentes aires géographiques de l’Antiquité à nos jours, des arts visuels, des littératures, des sciences du langage et de la communication :
Patrimoines
Créations
Politiques
Territoires et Conflits
Constructions identitaires
Francophonies

Grâce à ces six thèmes forts, AGORA souhaite interroger la façon dont s’élaborent – ou au contraire se défont – les politiques de résistance, de transmission, de solidarité, de régénération, en se penchant à la fois sur le rôle de l’Etat, des collectivités et sur celui des individus.

École, Mutations, Apprentissage – EMA
UCP

Directrice : Béatrice Mabilon-Bonfils
beatrice.mabilon-bonfils@u-cergy.fr
01 41 21 74 56
Plus d’infos

EMA (École, Mutations, Apprentissage) est un laboratoire de sciences de l’éducation dont les chercheurs appartiennent à plusieurs disciplines : géographie, philosophie, sciences du langage et de la littérature française, sciences de l’éducation, sociologie, arts et sciences de l’art, information et communication. Son projet est d’interroger en quoi l’institution scolaire, les institutions de formation et ses différents acteurs sont affectés par les évolutions et les mutations sociétales contemporaines, et tout particulièrement par celles qui mettent en jeu le rapport aux règles, aux normes et aux institutions ainsi que le rapport aux savoirs et à leurs modalités de transmission et d’apprentissage grâce au concept émergent de « mutation ». Son originalité est de croiser les didactiques et les autres sciences humaines et sociales.

Laboratoire de didactique André Revuz – LDAR
UCP

Directrice : Cécile de Hosson
cecile.dehosson@univ-paris-diderot.fr
01 57 27 60 32
Evelyne Scaron
evelyne.scaron@univ-paris-diderot.fr
01 57 27 60 30
Plus d’infos

Le laboratoire de didactique André Revuz (LDAR) est né en 2008 de l’association des deux équipes de recherche en didactique de l’Université Paris Diderot : Equipe Didirem (didactique des mathématiques) d’une part et LDSP (didactique des sciences physiques et chimiques), d’autre part. Il bénéficie d’un double rattachement UFR de physique / UFR de mathématiques de l’Université. Il est laboratoire d’accueil pour les didacticiens de plusieurs universités de la moitié nord de la France. Outre l’Université Paris-diderot, il a actuellement quatre autres universités de tutelle : les universités de Cergy Pontoise, Paris-Est Créteil, Artois, Rouen.

Les activités de l’équipe concernent la didactique des mathématiques, de la physique et de la chimie. L’équipe développe dans ce domaine des recherches fondamentales et appliquées orientées selon trois axes :
Savoirs scientifiques : nature, circulation, évolution
Cohérences, continuité et ruptures dans l’enseignement et l’apprentissage des sciences
Pratiques et formation des enseignants et des formateurs en sciences

Lexiques, Dictionnaires, Informatique – LDI
UCP

Jean Pruvost
pruvost.jean0943@orange.fr
01 34 25 67 58
Plus d’infos

Le LDI (Lexiques, Dictionnaires, Informatique) est un laboratoire qui part du lexique pour élaborer ou analyser des dictionnaires en utilisant l’informatique.

Laboratoire de recherche interdisciplinaire autour d’un intérêt commun pour l’ensemble des implications des technologies de l’information – PARAGRAPHE
UCP

PARAGRAPHE (Recherche interdisciplinaire autour d’un intérêt commun pour l’ensemble des implications des technologies de l’information) fait partie intégrante de deux laboratoires d’excellence, nouvelle forme d’organisation issue du programme investissement d’avenir dont l’objectif est la réorganisation et la valorisation des laboratoires de recherches en sciences et en sciences humaines et sociales.

Normes sociales, politiques, dynamiques des territoires

Centre de recherches sociologiques sur le droit et les institutions pénales – CESDIP
UCP

CESDIP
Immeuble Edison
43 boulevard Vauban
78280 Guyancourt
01 34 52 17 00
Plus d’infos

Le CESDIP (Centre de recherches sociologiques sur le droit et les institutions pénales) est une unité mixte de recherche du CNRS (UMR 8183), créée par le décret n° 83-926 du 20 octobre 1983. Le CESDIP a une histoire longue de plus de 40 ans, puisqu’il est l’émanation du Service d’Études Pénales et Criminologiques du ministère de la Justice (SEPC) établi en 1969.

Depuis 2006, le CESDIP est une UMR dotée de trois tutelles : le CNRS, le ministère de la Justice, l’Université de Versailles-Saint-Quentin.

Le CESDIP a vocation à produire des recherches sur les phénomènes de criminalité et de délinquance (et plus largement de déviance) et sur les institutions en charge de prévenir, contrôler, incriminer ou réprimer ces phénomènes (en premier lieu les institutions pénales). Les recherches du CESDIP s’attachent donc à comprendre le fonctionnement et la production des institutions pénales, de la justice pénale, de la police, de la gendarmerie, et plus largement des institutions qui prennent part à la prévention et au traitement des atteintes aux personnes et aux bien, et à la sécurité. Le laboratoire est interdisciplinaire et rassemble des sociologues, des économistes, des politistes et des historiens. Il relève des sections 36 et 40 du CNRS, et les universitaires affectés au laboratoire sont habilités en sections 04, 19 et 22 du CNU.

Centre de Philosophie Juridique et Politique – CPJP
UCP

Carlos Herrera
carlos.Herrera @ u-cergy.fr
01 34 25 60 25
Plus d’infos

Le CPJP (Centre de Philosophie Juridique et Politique) travaille sur l’entre-deux du droit et du politique, œuvrant dans une perspective comparatiste et conceptuel. Outre des recherches pionnières sur la pensée juridique sous la République de Weimar, le Centre a organisé des opérations de recherche (séminaires, colloques, publications) portant sur des problématiques historico-théoriques (les juristes de gauche, le rapport entre droit et libéralisme, la méthodologie de l’histoire constitutionnelle), des grands auteurs ou courants de pensée (Hans Kelsen, le groupe de Coppet, le socialisme juridique, les courants élitistes, Adhémar Esmein, Cornelius Castoriadis, les théories critiques du droit), ou encore des notions peu interrogées de la culture juridique (l’Etat de droit, l’idée d’exécution,). Les travaux actuels, tout en prolongeant certaines de ces problématiques, s’axent sur la pensée sociale du droit, les droits sociaux, le lien entre le concept de démocratie et la doctrine constitutionnelle. Le CPJP à reconstituer les éléments conceptuels de la culture juridique pour les restituer dans l’espace social, politique et historique, tout en les comparant avec d’autres contextes. La qualité de ses travaux a été reconnue lors de la dernière évaluation de l’AERES, qui lui a donné la note plus haute (A+).

Les thèmes de recherche :
Philosophie juridique et politique
Histoire de la pensée juridique et politique
Théorie du droit

Laboratoire d'Études juridiques et politiques – LEJEP
UCP

Directeur : Olivier Deshayes
olivier.deshayes@u-cergy.fr
01 34 25 62 21
Plus d’infos

Le LEJEP (Laboratoire d’Études juridiques et politiques) regroupe une grande partie des chercheurs de droit, de sciences politiques et d’histoire du droit de l’université de Cergy-Pontoise. Il est structuré en quatre équipes thématiques de recherches. Sa vocation est à la fois d’assurer le développement de ces équipes en leur fournissant les moyens de valoriser leurs travaux et aussi de favoriser des recherches transversales associant les chercheurs de plusieurs équipes.
Le LEJEP dispose depuis 2010 de sa propre collection d’ouvrages, diffusée par l’éditeur Lextenso
Il organise plus d’une vingtaine de manifestations scientifiques par an.

Le LEJEP regroupe quatre équipes thématiques de recherche :
Centre de Droit Public (CDP)
Centre de Droit International Public et Privé (CEDIPP)
Centre d’Etudes et de Recherche en Sciences Criminelles (CERSC)
Centre de Recherche en Droit Economique (CRDE)

Mobilité, réseaux, territoire, environnement – MRTE
UCP

Directeur : Didier Desponds
didier.desponds@u-cergy.fr
01 34 25 64 08
Plus d’infos

Les travaux du MRTE (Mobilité, réseaux, territoire, environnement) s’inscrivent dans le champ de la géographie appliquée et sont organisés autour de 3 axes thématiques.

Transports et territoires
Emergence de centralités au sein des territoires périurbains
Intégration de la dimension distribution urbaine et logistique
Approfondissement des processus de décision et de planification des infrastructures de transport et de logistique

Villes de demain : perceptions et représentations de l’environnement
Thématique sonore (agrément, gène, ambiances…)
Représentation et discours autour du développement durables
Usager, Citoyen et expérience vécue au centre de ces analyses

Dynamiques sociales, politiques et culturelles des territoires
Processus de recomposition sociale des territoires
Habitants et politiques publiques
Patrimoine, processus de patrimonialisation

Écologie, patrimoine

Laboratoire de recherche de l’école d’architecture de Versailles – LEAV
ENSA–V

Directrice : Catherine Bruant
leav@versailles.archi.fr
01 39 07 41 09
Plus d’infos

Le LéaV (Laboratoire de recherche de l’école nationale supérieure d’architecture de Versailles) a été constitué en juin 2009 par le regroupement volontaire de l’ensemble des enseignants impliqués dans la recherche et des chercheurs de l’ENSA-V dans une unité de recherche unique, pluridisciplinaire, et conçue dans un esprit d’ouverture et de rassemblement. Tous les champs disciplinaires efficients dans les écoles d’architecture y sont représentés.

Quatre grands axes de recherche.
Énergie, climat, environnement
Métropolisation et développement territorial
Patrimoines et territoires
Les espaces et leur sens

LAREP
ENSP

Directeur : Frédéric Pousin
f.pousin@ecole-paysage.fr
01 39 24 62 97
Plus d’infos

Le LAREP est le laboratoire de recherche de l’ENSP Versailles-Marseille (Unité propre du ministère en charge de l’Agriculture). Il se distingue par une configuration originale qui met en relation divers acteurs du champ du paysage, amenés à partager des préoccupations de recherche communes – qu’ils soient enseignants-chercheurs, paysagistes, ingénieurs, doctorants, ou étudiants avancés.

Les travaux des chercheurs s’organisent autour de deux grands ensembles, dont le premier interroge les savoirs et les pratiques qui fondent l’action des professionnels sur le paysage, et le second explore les formes de l’action publique et de la territorialisation en relation avec le paysage. Les différents champs disciplinaires (écologie, géographie, ethnologie, histoire de l’architecture et de l’urbanisme, paysagisme), dont sont issus les chercheurs et enseignants chercheurs du LAREP, traversent nécessairement leurs recherches sur le paysage, leur donnant un caractère interdisciplinaire.

Ingénierie Procédés Aliments
ISTOM

Directeur de la recherche : Marc Oswald
m.oswald@istom.net
01 30 75 62 04
Plus d’infos

Le sujet dans lequel elle s’inscrit, est le développement dans les pays émergents et en développement pris dans sa dimension restrictive mais consensuelle, c’est-à-dire comme la combinaison d’évolutions écologiques et socio-économiques qui a pour manifestation l’histoire et la situation agro-écologique présente. Les compétences de l’école restreignent ce champ au questionnement sur les transformations agro-écologiques et les évolutions des filières agricoles. Le qualitatif durable est au centre de ce questionnement mais il s’agit dans ces environnements d’analyser les niveaux de compromis soutenables et aussi d’apprécier les contradictions d’évolutions. Ce questionnement part d’une analyse du rôle que l’entreprise induit dans ces évolutions, l’entreprise étant prise ici dans son sens le plus large couvrant l’éventail d’une organisation structurée en vue d’un objectif économique jusqu’à un groupe d’hommes préoccupé par les conditions de sa survie.

Parfumerie, cosmétique et aromatique alimentaire

Centre de Recherche, d'Études et de Services pour les Industries du Parfum, de la Cosmétique et de l'Aromatique alimentaire – CRES – IPCA
ISIPCA

Responsable Moyens Technique et Scientifiques : Nadine Vallet
nvallet@isipca.fr
01 39 23 70 48
Plus d’infos

L’ISIPCA et l’Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines se sont dotés d’une nouvelle Unité Spécialisée dans les domaines de la parfumerie, de la cosmétique et de l’aromatique alimentaire, le CRES – IPCA (Centre de Recherche, d’Études et de Services pour les Industries du Parfum, de la Cosmétique et de l’Aromatique alimentaire).

L’unité de services fonctionne grâce à deux composantes de l’ISIPCA : l’analyse physico-chimique et l’évaluation sensorielle.

Analyse sensorielle
Méthodes descriptives classiques (profil QDA…) et innovantes (tri, profil flash, DTS ….)
Méthodes consommateurs (études des préférences, approche marketing sensorielle qualitatif et quantitatif)
Panels d’experts (cosmétique, parfumerie et arômes alimentaires)
10 Cabines d’évaluation individuelle (Fizz) et 5 cabines d’évaluation-séchage (parfumerie fonctionnelle)
Formulation et préparation de référents olfactifs

Analyses physico-chimiques
Extractions: soxhlet, SPME, Head-Space, etc.
Chromatographie en phase gazeuse (CPG): CPG, CPG-spectrométrie de masse, CPG – Olfactométrie, etc.
Infra-Rouge à Transformée de Fourrier
Colorimétrie, etc.

Traitement de données sensorielles
Corrélations données issues des caractérisations sensorielles
Consommateurs et instrumentales

Marketing comportemental et économie expérimentale

Behavioral Research Lab
ESSEC

Directeur : Radu Vranceanu
Manager : Delphine Dubart
dubart@essec.edu
01 34 43 39 36
Plus d’infos

C’est un laboratoire interdisciplinaire.Une nouvelle ressource de l’ESSEC Business School, le laboratoire est disponible pour une utilisation par tous les professeurs de l’ESSEC et doctorants, et la recherche est principalement menée dans le marketing comportemental et les champs de l’économie expérimentale.

Sport et Santé

TEAM S²
ILEPS

Tous les membres de TEAM S² (Territoires de l’Education, de l’Adaptation, du Management du Sport, et de la Santé)sont chercheurs associés à un laboratoire de recherches de l’Université publique.

Les axes de recherche
Histoire de l’EPS au XIXe et XXe siècle
Gestion de la vie physique : éducation à la santé et pratique éducative
Gymnastique Volontaire, Activités Physiques et Santé
Education physique et sport à l’UNESCO

Psychologie
Blessure sportive entre excellence, excès et exclusion
De l’Homo-Sportivus à l’Homo Oeconomicus : les mutations culturelles et l’esprit sportif
Désir d’enseigner et agir professionnel
Bénévolat et marchandisation : « bonnes pratiques sportives » et « bonnes pratiques éducatives »
Remise en forme, qualité de vie et bien-être : du « paraître physique » à « l’intériorité corporelle »
Motivations et pratiques (inter)culturelles de loisirs

Physiologie et Posturologie
Éducation Physique Intégrée
Posture, apprentissage de la lecture et EPS
Adaptation Biomécanique, Ergonomique du matériel et Performances scolaires

Prix recherche

Le Prix "Des Femmes et des Sciences de l'Université Paris Seine"

Le prix « DES FEMMES ET DES SCIENCES de l’Université Paris Seine » a pour but de promouvoir l’excellence des jeunes femmes scientifiques de l’Université Paris Seine, de promouvoir l’image de la COMUE et d’augmenter l’esprit d’appartenance à l’Université Paris Seine.
Ce programme identifie et récompense de jeunes chercheuses talentueuses dans l’ensemble des domaines scientifique des établissements et laboratoires de recherche de la l’Université Paris Seine.

Nous récompenserons une jeune femme scientifique dans chacune des catégories suivantes :
– doctorante (inscrite dans une des écoles doctorales de sciences, ayant commencé sa thèse au plus tard le 31/12/2014),
– jeune enseignante-chercheuse (ayant moins de 40 ans), effectuant ses recherches en sciences dans l’un des laboratoires de recherche de l’Université Paris Seine.

Les deux prix d’un montant de 1 000€ chacun seront remis par l’Université Paris Seine lors d’une cérémonie officielle. Les prix sont destinés aux lauréates elles-mêmes et consacrés à la valorisation de la recherche ou de la chercheuse dans un cadre professionnel.

Le dossier de candidature montrera l’excellence du dossier académique, la méthodologie et la nouveauté des recherches. Il doit contenir :
− un Curriculum Vitae détaillé et rédigé en français,
− une copie de l’inscription en thèse pour les doctorantes,
– une attestation d’employeur pour les enseignantes-chercheuses,
− un résumé vulgarisé du projet de recherche en 200 mots maximum et rédigé en français,
− une description détaillée du projet de recherche de 2 pages maximum et rédigée en français,
− deux lettres de recommandation rédigées en français ou en anglais par des personnes au fait des travaux de la candidate (directeur de recherche, directeur de l’institution scientifique où les travaux de recherche sont réalisés, expert ayant réalisé l’évaluation à mi-thèse, expert du domaine,…) attestant du professionnalisme et de la qualité des travaux de la candidate,
− une liste des publications de la candidate (des plus récentes aux plus anciennes),
− les 2 publications (publications scientifiques, brevets, communication orales…) publiées les plus importantes.

Le dossier de candidature doit être rédigé en français.
Il doit être envoyé, par e-mail uniquement, le 20 janvier 2017 au plus tard, à : prix_femmes_sciences@universiteparisseine.fr.

Les détails de la candidature et le règlement complet peut être téléchargé ici
La composition du jury 2017 peut-être consultée ici

Pour toute question, contactez-nous au prix_femmes_sciences@universiteparisseine.fr ou 01 34 25 75 41.

Comité d’organisation du prix :
– Inbar Fijalkow, Professeure des Universités à l’ENSEA,
– Véronique Larreta-Garde, Professeure des Universités à l’UCP, directrice de l’ED « Science et Ingénierie »,
– Astrid Cebron, gestionnaire CNRS d’ETIS.

Hébergement : Gandi Statistiques : Google Analytics Design : Gwenaël Fradin, Alice Jauneau et David Vallance Photographies : © George Dupin